La flotte redoutée

Share Button

1 août 2013

dreadfleetLa flotte redoutée

Dreadfleet

Alors autant le dire tout de suite, la date de l’article n’est pas celle de sa création, mais celle de la touche finale sur les figurines détaillées plus loin. Oui, j’ai triché… et j’en suis fier.

Dreadfleet est un jeu à tirage limité édité par Games Workshop. Enfin limité à beaucoup trop d’exemplaires… C’est une bataille navale avec des figurines, des capacités spéciales et quelques cartes évènements. Il faut dire que GW s’y connaît en sculpture de figurine, et ce fut tout un lot plaisant à peindre.

Pour commencer, le plastique était de bonne qualité, comme toujours, et facile à travailler. Puis le livre de règles est rempli de magnifiques illustrations des bateaux, des iles et des autres éléments du jeu. Donc les schémas de couleur étaient déjà bien établis. Mais je n’ai pas respecté ces codes visuels. Pour la simple raison que je savais d’avance que je n’avais pas le talent requis pour obtenir des objets finaux d’aussi bonne et belle qualité. J’ai donc pris la décision de suivre mes envies, en m’inspirant tout autant que possible des illustrations, mais en voulant toujours réussir mon travail.

dfgw0

Le contenu sorti de son écrin

Je n’ai malheureusement pas noté toutes les étapes appliquées à chaque pièce, mais autant que ma mémoire me le permet, je vais tâcher de vous en dire un minimum.

Déjà les figurines représentant les bateaux s’apparentent plus à des maquettes qu’à des figurines traditionnelles. J’entend par là qu’il s’agit d’assemblage et qu’il y a parfois des éléments sur plusieurs niveaux. En conséquence, il a fallu prémonter les bateaux sans les coller, pour voir exactement comment le travail de peinture allait s’effectuer. Certaines parties furent collées car elles formaient un bloc facile à traiter, tandis que le reste des pièces furent peintes une à une puis collées par la suite.

dfgw1

Les gabarits et les marqueurs-objectif

Alors les spécialistes me diront « on sait déjà tout ça », mais les non initiés me répondrons « Merci ».

Pour commencer, toutes les pièces du jeu ont été sous-couchées en noir avec du Chaos Black.

Les gabarits et les marqueurs d’objectifs ont été peint en Shining Gold. Ces éléments ont été partiellement recouverts d’un lavis Gryphone Sepia pour colorer et d’un lavis de Devlan Mud pour noircir les creux, notamment tout ce qui était lettrage. Enfin un brossage à sec en Shining Gold, puis en Burnished Gold a réhaussé les arêtes. Un dernier brossage à sec en Chainmail a été apposé sur le lettrage. Concernant les marqueurs d’objectif, j’ai délibérément coloré leur base avec une peinture vive et différente pour chacun.

Le jeu Dreadfleet vient avec une série de décors comme des ils rocheuses, des épaves et quelques monstres marins.

dfgw15

L’île du volcan

Toutes les parties rocheuses ont reçu une base en Charadon Granite. Puis des brossages à sec successifs, dont l’intensité et la surface traitée ont été réduites à chaque passage, ont coloré les arêtes et les faces très plates de gris de plus en plus pâles. Pour simuler un côté plus naturel avec l’apparition d’algues, j’ai appliqué un brossage à sec à leurs bases en Goblin Green (pas assez prononcé à mon goût).

Toutes les châteaux et les autres constructions ont été peints en Dheneb Stone, salis par un lavis en Devlan Mud, puis brossés à nouveau en Dheneb Stone.

Pour l’Île du volcan, ce dernier a eut un traitement inversé. Soit en premier une couleur claire, du Iansen Darksun en l’occurrence, puis un Sunburst Yellow pour augmenter la luminosité. Puis des aplats autour en Macharius Solar Orange, en Mechrite Red, et enfin en Blood Red. Ensuite des brossages à sec en Blood Red et en Charadon Granite viennent marquer les arêtes de surface. Quelques brossages à sec en Blazing Orange, en Blood Red et en Golden Yellow éclairent les parois rocheuses autour du volcan et des coulées de lave.

dfgw12

Quelques récifs et la faune locale

Toutes les épaves ont eut le même traitement. Les bois ont été peints en Calthan Brown et les voiles déchirées en Charadon Granite, Mechrite Red et Mordian Blue. Puis l’ensemble a reçu un lavis en Badab Black.

Les trois monstres marins ont été traités individuellement. La Wyrm sangsue est très proche du schéma proposée. Le Géant des mers a été fait comme s’élevant de l’eau et couvert d’algues, au lieu de l’approche spectral. Mon Hydre-zombie est plus terne et osseuse que l’aspect mécanique et blanc d’origine.

Pour toutes les parties maritimes, qu’elles soient autour des iles ou des épaves, ou les socles des bateaux, j’ai d’abord posé un aplat en Necron Abyss. Puis un premier brossage à sec généreux en Enchanted Blue est venu casser la couleur sombre. Ensuite un second en Hawk Turquoise et un dernier en Skull White sont venu rehaussés le sommet des vagues.

Pour les bateaux, je n’ai pas fait les voiles telles qu’elles sont proposées dans le livre de règles. La dextérité demandée pour de tels résultats n’étaient pas à portée de mes mains pataudes. J’ai donc préféré un traitement basique avec un aplat puis des brossages à sec. Chaque bateau vient avec un escorteur, peint selon le même schéma de couleurs.

dfgw4

Le Heldenhammer

LA GRANDE ALLIANCE :

Le Heldenhammer

Les connaisseurs se disent déjà « mais c’est quoi ça? ». Et c’est vrai, le résultat final est très éloigné du schéma de couleur proposé (ou imposé c’est selon) par Games Workshop.

Déjà j’ai préféré faire des voiles bleu roi plutôt que le rouge habituelle de l’Empire. Après un aplat en Mordian Blue, j’ai posé un lavis en Devlan Mud, puis j’ai brossé en Enchanted Blue.

La coque a reçu du Calthan Brown, les toits de l’Astronomicon Grey, les têtes d’aigle et la figure de proue du Shining Gold. Le tout a subi un lavis en Devlan Mud. Puis divers brossages à sec sont venus rehaussés les arêtes, affichés les dorures et magnifiés la figure de proue. Quelques retouches en Mithril Silver mirent en avant les canons.

L’ensemble fait plutôt sale et usé, mais j’ai trouvé ça plus raccord avec le reste de la flotte et pas trop éloigné des bateaux ennemis.

dfgw8

Le Dragon des Mers

Le Dragon des Mers

Même chose pour celui-ci, je n’ai absolument pas suivi le schéma proposé.

Une coque en Astronomicon Grey, des voiles en Fortress Grey et des toits de tourelle en Codex Grey, puis un brossage à sec en blanc. Les mâts, les vergues et le plancher sont en Snakebite Leather (un pot de 1996). Le plancher et les toits ont reçu un lavis en Devlan Mud.

Enfin la figure de proue, l’arrière de la poupe et les anneaux des voiles ont eu une peinture dorée, tandis que les canons et les balistes ont été peints en Mithril Silver.

Les dragons sont fait d’aplat, d’un lavis en Devlan Mud et de brossage à sec.

Les connaisseurs auront remarqué le fanion manquant. Le problème des figurines très détaillées et très fines comme celles de Dreadfleet, c’est leur fragilité, malgré toutes les protections et les attentions.

dfgw2

Le Tonnerre de Grimmir

Le Tonnerre de Grimmir

Très métallique, il est couvert de Boltgun Metal, de Chainmail, de Shining Gold et de Dwarf Bronze. Un passage de lavis Devlan Mud, quelques brossages à sec pour éclaircir les arêtes et le tour est joué.

Son aspect est très proche du visuel proposé par l’éditeur, mais est beaucoup plus sombre.

dfgw9

L’Espadon

L’Espadon

Pour ce bateau, j’ai gardé le côté sombre du traitement, mais je me suis encore éloigné du concept de base.

Les voiles ont été peintes en Chaos Black puis brossées de Codex Grey et de Fortress Grey.

Les mâts, le beaupré, les vergues et l’éperon ont été traités comme des os très vieux, soit en Bleached Bone puis un lavis en Badab Black. L’éperon a reçu en plus un brossage à sec en blanc.

La coque a été peinte en Necron Abyss, puis un lavis en Devlan Mud à foncé davantage sa couleur. Après avoir peints les coquillages de différentes couelurs et les nageoires qui couvrent la proue en Charadon Granite, j’ai brossé légèrement en Chainmail, pour donner un peu d’irridescence, comme les écailles d’un poisson.

Les boiseries intérieures ont été peintes en Scorched Brown, terminées par un lavis en Badab Black.

dfgw3

Le Flamboyant

Le Flamboyant

À la base plus chatoyant et coloré, j’ai tenté de garder le schéma de couleurs mais j’ai modifié deux choses. La figure de proue s’est transformé en génie, peint en Mithril Silver puis un lavis Asurmen Blue. Les voiles sont plus ternes, comme faites d’une toile plus lourdes, avec un aplat en Dheneb Stone et un lavis en Gryphone Sepia. Par contre l’élémentaire du vent est très fragile (cassé deux fois) et il se colle très difficilement à son « souffle ».

En prenant les photos, j’ai su que je n’avais pas assez prononcé l’élémentaire de feu, par un rouge ou un orange plus marqué.

La Flotte Maudite

dfgw5

Le Naufrageur

Le Naufrageur

C’est un amas de bateaux constitué par ses victimes. En conséquence, cette figurine fut particulière à monter, mais aussi à peindre.

L’amas de roche et le château le surplombant ont été traités comme les décors du jeu. Les côtes de baleine taillées comme des pics ont reçu du Bleached Bone et du Devlan Mud.

Les voiles sont en Warlock Purple, badigeonnées de Devlan Mud, puis brossées fortement de Warlock Purple et légèrement de Blood Red.

Les différentes coques ont été traités séparément. En couleurs, en détails et en brossage. Mais toutes ont été baignées de Devlan Mud.

La proue a été peinte en Mechrite Red, couvert de Devlan Mud, puis brossé légèrement en Chainmail.

dfgw11

Le Skabrus

Le Skabrus

Sûrement l’un des plus proche du schéma de couleurs proposé par l’éditeur.

Les différents ponts sont en Bestial Brown, les boules en Snakebite Leather et les os en Bleached Bone. Toutes ces parties ont été couvert de Devlan Mud puis brossés pour éclaircir légèrement.

La peau zombie a été obtenue avec un aplat complet en Dheneb Stone, puis un lavis en Baal Red. Ensuite un brossage à sec généreux en Dheneb Stone est venu redonné de la pâleur à cette peau en décomposition.

La teinte verdâtre de l’eau souillée a été obtenu avec un lavis de Casandora Yellow.

dfgw6

La Malédiction de Zandri

La Malédiction de Zandri

Le traitement appliqué est plus sombre que le schéma proposé.

La coque de bambou est en Dheneb Stone, couvert de Devlan Mud. Les statues, la pointe et la queue ont été peintes en Chaos Black, légèrement brossé en Necron Abyss puis en Space Wolves Grey. L’effet bleuté n’a pas été si marqué que cela. Dommage.

Les rames sont en Bestial Brown, badigeonnés de Devlan Mud. Les parties dorées sont en Shining Gold, trempées de Gryphone Sepia.

dfgw7

Le Kraken Noir

Le Kraken Noir

Des aplats ont colorés ce calmar géant mécanique, avec du Boltgun Metal, du Dwarf Bronze, du Tin Bitz et du Shining Gold. Un lavis généreux de Badab Black est venu ternir tout ça. Puis du brossage à sec à relevé les arêtes et des ajouts en Mithril Silver ont révélé les canons.

Les « yeux » sont en Iyanden Darksun, avec une brossage en Chainmail pour rappeler le ceintrage en métal. Autour, j’ai appliqué du Sunburst Yellow, parfait pour colorer sans couvrir.

Lors de la prise de vue, je me suis rendu compte que les gouttes d’eau qui pendent des tentacules manquaient de visibilité. J’appliquerai à la première occasion un brossage en Hawk Turquoise, puis en blanc, comme pour les vagues.

dfgw10

Le Spectre des Abysses

Le Spectre des Abysses

Sûrement la plus plaisante à faire. Certes simple à traiter, rapide à finir, mais le résultat est d’une efficacité incroyable.

Après un aplat général en Dheneb Stone, j’ai appliqué un lavis en Thakra Green. Enfin retour avec un brossage généreux en Dheneb Stone.

Quelques détails ont ensuite fait avec des verts plus colorés, tel que les algues, les esprits porteurs et la lanterne.

Voilà pour cette longue page sur Dreadfleet. D’autres photos suivent et vous verrez les autres îles fournies dans la boîte du jeu. Un zone de commentaire vous attend aussi en fin de page. A la prochaine.

dfgw13

L’île de la Tortue (qui n’est pas notre Tortuga)

dfgw14

L’île des sacrifices

dfgw16

La Forteresse

 

Share Button
2 réponses
  1. DCDP dit :

    Oui, je l’avais acheté à sa sortie. Mais je n’ai toujours pas lu le livre de règles et joué avec. J4avais fait une partie au club pour tester.

    Répondre
  2. Roy Bean dit :

    Je ne connais pas du tout le système de jeu, mais les figurines sont superbes !
    Beau boulot de peinture.
    Le jeu est à toi ?
    J’adore le spectre des abysses !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.