Une battle de héros

Share Button

1er janvier 2016

arcadiaquestUne battle de héros

Arcadia Quest, pour Arnaud

Depuis quelques années, le monde ludique voit poindre un nombre incroyable de jeux avec des figurines. Non, pas des pions tout bête en bois ou des jetons plus ou moins épais. De la vraie figurine bien proportionnée, très détaillée, bonne à peindre.

Ce qui est le cas d’Arcadia Quest, un jeu d’escarmouche entre équipes de héros. Un village sert généralement d’arène pleine de méchants à dégommer et une seule équipe sera victorieuse (et parfois même un héros dans le lot aura fait tout le travail).

Pour ce qui est des figurines, ce lot provient encore de l’usine à « kilo-plastique » Cool Mini or Not, éditeur de Super Dungeon Explore et du célèbre Zombicide. Viendront plus tard Rums and Bones, Xenoshift et Blood Rage. Cela finira-t-il un jour ? Tant qu’ils auront une certaine assise sur Kickstarter, qui sait.

aq0

Ce lot appartient à Arnaud et j’ai eu le plaisir, mesuré, de peindre la boîte de base et son extension « Outre-tombe », soit un total de 61 figurines. Ce qui m’a frappé, ce sont les différentes tailles, très logiques si on le rapporte au personnage ou au monstre concerné. La plus petite, comme le Gobelin, est proche d’un 25 mm standard, tandis que Frank ou le Roi Sinistre font presque 10 cm de haut.

Et ce qui m’a « assommé », ce sont ces petites séries voire ces figurines uniques. Et oui, car la série la plus importante est composée de 6 monstres. Puis viennent des séries de quatre et de deux, puis rapidement les figurines uniques comme les big boss et les héros. Je vous avoue, j’ai cru ne pas en voir le bout. Surtout, honte à moi, j’avais promis une livraison début décembre… qui ne se réalisa qu’après le Nouvel An.

D’autant plus que je ne suis pas satisfait de mon travail, bien que mon ami-client a été ravi. Pendant ce travail de peinture, je me suis aperçu de mon manque de technique. Ce que je fais habituellement nécessite les mêmes techniques : aplats, brossages, lavis, lignages. Mais cette fois-ci, les surfaces et les correspondances illustration/peinture réclamaient un travail sur la peinture elle-même plus léger que je ne maîtrise pas. Notamment pour traiter les peaux des héros. Donc, personnellement, autant les Squelettos, les Fantômes et les Hommes-bêtes me plaisent, autant la moitié des héros ne me plaisent pas.

Enfin, pour rassurer certains d’entre vous, les figurines ont toutes eu des socles de couleurs sur demande du propriétaire, afin de différencier plus facilement les différents types.

Je vous laisse donc profiter de la galerie et rendez-vous pour une prochaine session de peinture. Avant un an, je vous le promet… enfin vous savez ce qu’on dit des promesses. ^^

 

Share Button
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.