Gears of War : En solitaire II

Share Button

Du 30 mai au 02 juin 2017

gearsofwarGears of War : En Solitaire

2ème partie: un Magasin de Porcelaine

Gears of War, le jeu de plateau, fait parti de ces jeux coopératifs qui vous mettent les nerfs à vif, usant votre patience à coups de Locustes innombrables et de défaites frustrantes. Surtout lorsque vous jouez à quatre, soit le nombre maximum de joueurs possibles. Mais il est possible de jouer seul et c’est à cela que nous allons nous intéresser.

Pour commencer, le Mode Solo permet d’utiliser une carte réaction « Suivre » pour avancer d’une case supplémentaire. De plus, la génération des ennemis dépend fortement du nombre de joueur. Donc théoriquement, si je joue seul, il y a moins d’ennemis et, qui sait, des ennemis moins difficiles.

Pour toutes ces sessions Solo, j’ai décidé de prendre le personnage Marcus Fenix. Habituellement, c’est le chef d’équipe. Mais pour ces parties en solitaire, avoir une carte de plus me semble être une bonne idée.

Après une première mission réussie, découvrez la seconde en lisant les lignes qui suivent.

Préparation :

Pour ce scénario, il y a trois niveaux. Le premier est mis en place avec le soldat CGU et la Berserker sur la même case. Au bout, une porte, qui ne s’ouvrira que si la Berserker est à proximité.

1ère partie, acte 1 : Avancer jusqu’à la grande salle

La première mission est donc d’attirer la Berserker vers une porte. Celle-ci est aveugle et se déplace au bruit, principalement dans la direction des armes pétaradantes et caractéristiques des CGU. Il va donc falloir jouer de la carotte pour déplacer cette immense et bestiale Berserker. Sachant que la carotte, c’est mon personnage.

Je commence par traverser les deux premières salles, me mets à couvert et abats un Drone qui se montre entreprenant. Ensuite, je viens à la vue d’un Rebut tapi derrière son muret et le « massacre », pendant que la Berserker accélère le pas vers moi.

J’arrive sur la dernière salle du niveau et je sens que la suite va être compliquée. La porte de sortie est placée de l’autre côté d’un mur. Je suis donc obligé d’en faire faire le tour à cette bête. Je prends alors mon courage à deux mains, reviens un pas en arrière et lui tire dessus pour l’obliger à venir sur moi. Mais l’appât est trop efficace. Celle-ci vient littéralement à mes côtés et m’inflige une raclée.

Je m’éloigne un peu d’elle en me « mettant à couvert ». Un Rebut en profite pour se jeter sur moi et me blesse davantage. Je sens la fin proche alors je « reste immobile », laissant la Berserker me frôler sans réagir.

J’utilise alors ma grenade et sa détonation pour envoyer la Berserker près de la porte. Le second niveau s’ouvre à nous sur un long corridor. Mais elle revient sur moi et blesse ma petite personne, ainsi que le Rebut qui m’accompagne.

Je décampe rapidement en « chargeant » un Rebut et me retrouve cerné par un autre et un Drone. Mais c’est préférable à une Berserker enragée. Je parviens d’ailleurs à leur filer entre les pattes, après avoir refroidi un Rebut au passage. Je poursuis mon exploration et mon nettoyage des lieu, terminant avec des munitions supplémentaires et un Drone mort à mes pieds. Au loin, la Berserker progresse vers mon raffut.

Deux coups plus tard, je tends une embuscade à la Berserker, mais ce sont les balles d’un Drone qui viennent siffler à mes oreilles. Je lui répond mortellement et reprend de la distance avec la Berserker, qui se rapproche toujours davantage.

Je fais à nouveau déplacer la Berserker et la laisse à une distance raisonnable. Pendant ce temps-là, un Rebut accoure à ses côtés.

Je profite de ma position « confortable » pour récupérer (des points de vie surtout) et rester à couvert. Mais la Berserker me rejoints à nouveau et me baffe sans que je puisse réagir. Je ne suis plus qu’à deux pas de la porte de sortie du niveau.

Je marche doucement vers la fin du niveau, quand le dernier Rebut se planque devant moi. Je tente avec deux rafales à m’en débarrasser, mais j’obtiens surtout le rapprochement, voire la proximité avec la Berserker. Ce qui l’amène à balayer l’air de ses bras puissants et à m’infliger une torgnole qui me laisse à l’article de la mort. Toutefois sa présence à mes côtés permet d’ouvrir le troisième et dernier niveau. Des Drones et une arme surpuissante, le Rayon de l’aube, apparaissent devant moi.

1ère partie, acte 2 : Tuer la Berserker

Je traverse cette immense salle et me planque à deux pas d’un Drone. Mais à l’activation des Locustes, j’ai l’impression d’être pris en tenaille. Et j’ai bien raison… Les Drones m’encerclent et, malgré les protections supplémentaires, ils me rétament.

Je repart en mission le temps de réinitialiser la partie.

2ème partie, acte 1 : Avancer jusqu’à la grande salle

Nouvelle partie, nouvelle disposition du terrain.

Avec la Berserker aux fesses, je cours au loin, puis je « charge » un Drone qui ne me résiste pas. Pendant ce temps-là, la Berserker avance à son rythme.

Finalement, avoir tué le dernier Drone ne fut pas une bonne idée car deux autres sortent du puits d’émergence le plus proche, les Rebuts se rapprochent et la Berserker est sous mes yeux. Heureusement que j’avais décampé près de la porte de sortie.

Je décide alors de lancer une grenade sur le groupe, tuant les deux Drones et un Rebut, puis de ramener la Berserker sur moi. J’en profite pour essayer de tuer le dernier Rebut. Mais bien que le monstre de muscle et de bêtise ait permis d’ouvrir la porte et que je puisse voir le niveau suivant, sa main balaie l’air. Par chance, je parviens à l’esquiver.

Je progresse dans le second niveau, prends à revers les nouveaux Rebuts et en tue un. Puis je continue à « avancer », avec un Rebut qui me colle aux fesses, sans qu’il soit menaçant pour autant. Alors je lui fais la peau avant qu’il ne prenne la mienne. Avec mes tirs répétés, la Berserker avance dans ma direction. C’est ce qu’il faut.

J’ « avance » en prenant à revers le dernier Drone et récupère une grenade Bolo. Puis je me mets en « embuscade » pour abattre le Drone. Au loin, la Berserker avance, suivie de près par le dernier Rebut.

Je prend alors de la distance. Grand bien m’en a fait car le Rebut semble bondir vers moi. Je tente alors une nouvelle « embuscade » sur la Berserker, mais c’est le Rebut qui se jette sur moi. Je l’abats avant qu’il ne puisse me toucher. Mais maintenant je peux voir la Berserker droit dans ses yeux opaques.

Je me mets à couvert en me rapprochant de la porte de sortie du second niveau. Mais deux Drones s’extirpent du sous-sol juste devant moi. Cependant la Berserker avance sur eux et les blessent sans se poser la question sur qui elle frappe.

J’en tue un puis décampe de ma position en traversant la ligne ennemie. La Berserker avait été attirée par mon tir de Lanzor et reviens vers moi, se retrouvant à nouveau près du dernier Drone. Elle s’énerve à nouveau et le brise sur place.

Je reviens près de la porte de sortie, frôlant la Berserker et ses bras épais, puis je parviens à lui faire ouvrir cette dernière porte.

2ème partie, acte 2 : Tuer la Berserker

L’opération va-te-elle toucher à sa fin ?

Je traverse à nouveau cette grande salle en « chargeant » un Drone planqué derrière son muret. Quand quatre Rebuts apparaissent autour de nous. Je décampe aussitôt, traversant dans l’autre sens la salle, et les Rebuts me prennent en chasse. Je n’ai pas d’autres choix que de bouger encore, revenant doucement vers le début du plateau. Les Rebuts sont collants et je parviens à m’en défaire d’un.

J’en flingue un deuxième et je recule encore. Mais la Berserker s’intéresse à nouveau à moi et ne se dresse plus qu’à un pas de moi. Je tente ma chance avec les Drones en retournant vers la grande salle.  Malheureusement, je deviens l’attention de tous les Locustes. Les Rebuts et les Drones me font la peau avant que ce soir le tour de la Berserker.

La deuxième est toujours la bonne ? Quelle blague !

3ème partie, acte 1 : Avancer jusqu’à la grande salle

La partie réinitialisée et le terrain est récréé. La nouvelle configuration du premier niveau me plaît car la salle qui nous oblige à faire le tour d’un pilier est en début de course. Cela devrait être plus simple pour gérer la Berserker.

À nouveau je n’attends pas qu’on s’occupe de moi. Je trace, laissant la Berserker et un Drone sur place. Mais un Rebut s’intéresse à moi. Je le frôle à l’action suivante, me mets à l’abri de tous et tente de tuer un autre de ses congénères.

Bien sûr, il me faudra une salve de plus pour le faire tomber et prendre la tangente vers la porte de sortie. Derrière la Berserker avance mollement.

Je tente de blesser le Rebut planqué, mais c’est la Berserker qui réagit en s’avançant, puis au Drone de venir tâter de mes balles.

Alors je « mets à couvert » près de la porte de sortie. En surplomb, je vois la Berserker se rapprocher. Une salve inutile, en parfaite connaissance de cause, lui fait faire un pas de plus dans ma direction. Puis je « reste immobile », la laissant venir à côté de moi afin d’ouvrir le second niveau.

Un long couloir se profile devant nous et quelques Rebuts la garnissent. Je cours, « passant en force » pour éjecter un Rebut de sa place, réagit et l’abats quand il veut me rendre la monnaie de sa pièce. Puis je me protège quand son compagnon se frotte à moi.

Mais avec tout ce raffut, la Berserker est proche. Alors je « reste immobile », encore une fois. Je me refais une santé, attire la Berserker et prépare mon prochain coup.

C’est alors que je détale comme un lapin et viens me planter devant des Drones. De leurs positions, il tentent bien de me tirer dessus, mais c’est vain. Au loin, j’entends les pas de toute la vermine restante.

C’est le moment de courir jusqu’à la prochaine porte de sortie, laissant coi les Drônes. J’en profite pour ramasser quelques munitions.

Sans y croire, je tends une « embuscade » à un Drone et la Berserker suit au son de ses pas. C’est alors que tous se rameutent à deux pas de moi.

Je lance une grenade Bolo dans le troupeau. Les Drones et les Rebuts tombent comme des mouches. Mais le bruit seul de ma respiration attire la Berserker sur moi. Certes la dernière salle s’ouvre, mais l’animal et deux nouveaux Drones me flanquent une sale raclée. Ma vie ne tient plus qu’à un fil. Ou plutôt une baffe ou une balle.

3ème partie, acte 2 : Tuer la Berserker

Je décide de revenir sur mes pas mais ces saloupiauds ne me lâchent pas. Alors je fais le mort derrière un muret, « restant immobile » comme un mort aux yeux et aux oreilles des Locustes.

Mon salut reste dans le mouvement et court dans la grande salle. Il me faut le Rayon de l’aube, sinon je ne pourrais pas user la couenne de la Berserker. Elle me file le train comme un bon toutou enragé.

Je parviens à « récupérer » l’arme bénite, sous le feu nourri du dernier Drone. Je lui réponds à distance raisonnable, quand quatre Rebuts sortent du sous-sol.

J’en abats un, profitant de n’intéresser que le Drone. Je tue son « petit frère » et rétame le Drone dès qu’il bouge un doigt. Bien sûr, la Berserker continue de s’approcher dans mon dos, mais je l’attends, le Rayon de l’aube chargée. Malheureusement le premier tir est foireux, ce qui ne l’a retient pas de venir jusque sous mon nez.

Je traverse à nouveau la grande salle, revenant sur mes pas et traversant le ligne ennemie symbolisée par les deux Rebuts. Puis je reviens dans la salle précédente et abats un Rebut un peu trop collant.

Je sens la fin proche. Allez savoir si ce serait la mienne ou celle de la Berserker. Alors je lui rends une « embuscade » et décharge le Rayon sur sa grande personne. De sept points de vie, elle descend enfin à trois. Ca sent bon la chair grillée.

Je tente à nouveau ma chance et lui tire à deux reprises. Mais la chance ça sourit quand ça veut et la bestiole est toujours vivante. Alors je temporise et je recule encore. Toutefois le dernier Rebut me colle.

C’est vrai que la salut est dans la fuite. Quelques pas de plus en arrière et je m’évite d’avoir la Berserker sur le dos. Surtout qu’elle gifle l’air pour un rien et que le Rebut morfle à ma place.

Finalement je prends mon courage à deux mains, et surtout avec le Rayon de l’aube à nouveau chargé, je fonce sur la Berserker et j’appuie sur la détente.

Hourra pour les CGU, la bête est morte. Enfin à la troisième tentative. Mais chut, une autre mission m’attend.

Voilà pour cette session jeux spéciale Gears of War. Rendez-vous dans les commentaires, sur Facebook ou pour la prochaine session.

Voici d’autres photos prises durant cette session :

 

 

 

Share Button
2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] 2ème mission : un Magasin de Porcelaine […]

  2. […] une première mission rondement menée, une seconde plus bestiale, voici la troisième étape des parties en […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.